Festival du Très Court Métrage de Vulgarisation Scientifique
Mis à jour le 5 juin 2011 - Partager :
1ere Edition Nationale en 2009 !

Au cours de notre mandat au sein de l'ADocs (Association des Doctorants de l'université de La Rochelle), nous avons poursuivi la belle aventure du festival du très court métrage de vulgarisation scientifique, créé en 1999 par nos prédecesseurs rochelais. En tant que président de l'ADocs, j'ai eu le plaisir de co-organisé cette 10e édition locale. Et nous avons fêté ce 10e anniversaire de la plus belle des manières en organisant la 1ere édition nationale, regroupant des courts métrages de Paris, Rennes, La Rochelle et Tours.

 

 

A l'origine :

En 1999, l'ADocs est partie du constat suivant : la recherche scientifique est souvent méconnue par les acteurs de la société. Afin d’y remédier, l'ADocs a proposé aux doctorants rochelais de parler de leurs recherches au grand public à travers une formule accessible, conviviale et gratuite : un court métrage simple et drôle de vulgarisation scientifique. Ainsi est né le festival. Forte de son succès, l'ADocs a par la suite proposé d'étendre le projet à d'autres associations de doctorants en France. Depuis 2007, Paris et Rennes se sont lancés dans l'aventure.

Palmarès de l'édition nationale de 2009 :

 

1- M.E.P.E., de Claire Bardet (Paris)

Véritable thriller expliquant qui est le gène MEPE qui intervient dans la minéralisation des os et des dents, et dont Claire Bardet étudie l'évolution au cours de ses travaux de recherche.


 

2- Territoire atlantique et navigation à la voile, de Camille Parrain (La Rochelle)

Comment définir le territoire sur un espace changeant et mouvant ? Des observations en mer ont été effectuées pour déterminer les éléments paysagers, et analyser les représentations des navigateurs. A partir de ces données, peut-on établir un "découpage" de l'Atlantique?


 

3- Monoclus, le cyclope, de Audrey Vallée et Lucie Rochard (Rennes)

Monoclus est défiguré, il n’a qu’un oeil. Il contacte l’inspecteur Vachard pour qu’une enquête soit menée : qui lui a fait ça ? Vachard accepte la mission, il va rechercher les gènes responsables d’une telle anomalie.